Exceptionnellement pendant les vacances, Maxime Martinez vous raconte l’histoire d’un tube de la chanson française. Aujourd’hui, Message personnel de Françoise Hardy.
Réécoutez l’intégralité de la chanson de Françoise Hardy :

Nous sommes à la fin de l’année 1972. Michel Berger et Véronique Sanson, vivent, heureux (pense-t-on à l’époque). La chanteuse, qui a connu le succès avec Amoureuse est en préparation d’un deuxième album, toujours préparé par Michel Berger : De l’autre côté de mon rêve. Encore une fois ce sera un succès avec trois grands titres connus de tous : Une nuit sur son épaule, Chanson sur ma drôle de vie et Comme je l’imagine. Cet album est inspiré d’une rencontre. Celle de Véronique Sanson avec le musicien américain Stephen Stills. C’est le coup de foudre. Elle quitte Michel Berger, prétextant d’aller chercher des cigarettes au tabac en bas de la rue. En fait, elle s’envole vers les États-Unis. Le second album n’est même pas terminé. Michel Berger est alors contacté par le photographe Jean-Marie Périer. Il lui présente Françoise Hardy. Grande idole des yéyés, elle souhaite amorcer un tournant artistique. Elle veut travailler avec lui. Elle a pris le premier disque du duo Berger/Sanson comme un choc : les idoles des années 60 sont démodées. Michel Berger est le seul capable d’amorcer ce tournant. Françoise Hardy connaît aussi des changements dans sa vie personnelle : elle attend un garçon, Thomas, né de sa relation avec Jacques Dutronc. Un Jacques Dutronc, pas souvent présent, plus occupé à faire la fête avec ses copains qu’à s’occuper de son épouse… enceinte. Michel Berger est réticent. Il dit d’accord mais à une condition : seulement pour deux ou trois chansons. Pas plus. Lors des premières réunions de travail, Berger se met au piano et joue des titres qu’il a préparé pour Françoise Hardy. Et il commence à jouer ça… Françoise Hardy tombe immédiatement amoureuse de cette chanson, sans titre. Michel Berger souhaite alors qu’elle écrive le préambule de la chanson, un texte parlé. Objectif : que la chanson colle réellement avec le personnage. Inspirée, Françoise Hardy écrit son texte. Et ça donne ça ! C’est son histoire, avec Jacques. Et c’est son histoire avec Véronique. Dans la foulée, elle propose d’intituler la chanson Message personnel. Tout est dit ! Ils rentrent en studio fin juillet 1976, quelques semaines après la naissance de Thomas Dutronc. Pour la première fois, Françoise Hardy se laisse diriger. Jusqu’ici, auteure et interprète de ses chansons, elle faisait tout. Ici, Michel Berger s’occupe de la direction artistique. Une collaboration couronnée de succès : le single s’écoule à 50 000 exemplaires et Message personnel devient un classique de la discographie à la fois de Michel Berger et de Françoise Hardy.
Publicités