Comme chaque semaine, Boris Le Menelec vous fait part de sa sélection jazz et classique pour une semaine en musique !

CÔTÉ JAZZ…
Ouvrons l’année 2019 avec vitalité, panache et intensité ! Place à un jazz rythmé, charismatique, qui s’assume ; un jazz profond, porté par des musiciens totalement impliqués dans leur musique.
  • Mardi / Thelonious Monk – Monk’s Dream
    Commençons la semaine avec « Monk’s Dream », un classique qui a donné son nom à un album de légende… Expressivité, lyrisme et climats chauds sont au coeur de ces six minutes réjouissantes. Enjoy !

 

  • Mercredi / Ahmad Jamal – Lament
    Issu du deuxième volet de la série «The Essence», l’album «Big Byrd» renferme plusieurs pépites, dont «Lament», une composition raffinée où règnent l’osmose de l’écoute et l’élégance rare du jeu du Maître.
  • Jeudi / Carla Bley – Andando El Tiempo : Camino Al Volver
    C’est un jazz profond et sensuel, aux lignes épurées, un brin théâtral, que Carla Bley aime nous réserver depuis des décennies… Cette composition est à l’image de l’inspiration qui ne cesse de la parcourir : atypique, et fort séduisante !
  • Vendredi / Keith Jarrett Trio – Dancing
    L’album «Changeless» fait la part belle aux longues improvisations qu’affectionne tout particulièrement Keith Jarrett… Quatre titres d’une quinzaine de minutes, une transe continue, et bien des instants de grâce dont Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette ont le secret. «Dancing» est à l’image de l’album : magnétique.

 

  • Samedi / John Coltrane – Lazy Bird
    «Lazy Bird» ouvre avec éloquence et virtuosité «Blue Train», opus culturisme du saxophoniste américain. Comment ne pas se laisser emporter par un tel charme de jeu ?

 

  • Dimanche / Chick Corea & Steve Gadd – A Spanish Song
    En 2017, Chick Corea proposait à Steve Gadd, son complice de longue date, un nouveau projet musical vif à souhait, «Chinese Butterfley», qui signe la rencontre délicieuse d’influences et d’horizons divers…
CÔTÉ CLASSIQUE…
Accueillons 2019 avec douceur, grâce à l’oeuvre incomparablement délicate de Robert Schumann. Une semaine d’invitations méditatives au voyage.
  • Mardi /  Schumann: Arabeske In C, Op.18 – 1. Leicht und Zart  / Piano : Maria Joao Pires

 

  • Mercredi / Schumann: Waldszenen, Op.82 – 1. Eintritt / Piano : Maria Joao Pires

 

  • Jeudi / Schumann – Kreisleriana, Op. 16 – 1. Äußerst bewegt / Piano : Yves Henri
    Notons que le magnifique album «Dédicaces» du pianiste Yves Henri paru en 2015 sous le label Soupirs Éditions, a été enregistré sur des pianos anciens : Pleyel 1837 et Erard 1845 (sur lequel a été enregistrée la suggestion du jour).

 

  • Vendredi / Schumann: Sonate pour piano N.2 en sol mineur, Op. 22 – 1. So Rasch Wie Möglich / Piano : Martha Argerich

 

  • Samedi / Schumann – Fantaisie en ut majeur, Op. 17 – 1. Durchaus phantastisch und leidenschaftlich vorzutragen / Piano : Maurizio Pollini

 

  • Dimanche / Schumann: Sonate pour piano en fa dièse, Op. 11 – 4. Finale / Piano : Maurizio Pollini
Publicités