Chaque semaine, Boris Le Menelec vous fait part de la musique jazz et classique qui l’inspire, pour cinq jours en bonne compagnie !

CÔTÉ JAZZ…

Une sélection tournée vers le jazz du soleil, débordant d’énergie et de couleurs musicales ! Ça vaut le détour !

LUNDI – Chucho Valdés et Gonzalo Rubalcaba – Mambo Influenciado

Lundi duo, lundi fuego ! Attention, ça brûle sous les doigts !

 

MARDI – Gonzalo Rubalcaba, Volcan Trio

Un trio qui porte bien son nom… Avec son trio, le pianiste cubain explore le latin jazz avec un élan des plus intenses !

 

MERCREDI – Roberto Fonseca – Family

Du rythme et du groove…
Brillant comme un soleil…
Brûlant comme le soleil…
Chaud devant, voilà Roberto Fonseca !

 

JEUDI – Chucho Valdés – Tribute to Irakere « Lorena’s Tango »

Lorena’s Tango, composition des plus créatives, virtuoses et éloquentes, en hommage à Irakere, la formation musicale de légende créée en 1973 par le Maître Chucho Valdés !
De grandes émotions musicales !

 

VENDREDI – Hiromi et Edmar Castañeda – Libertango
IMMENSE !
Deux  des plus grands musiciens de notre temps réunis autour d’un projet musical qui transcende magistralement  leurs talents respectifs…

 

 

CÔTÉ CLASSIQUE…

Une sélection d’oeuvres fortes, intenses, lumineuses, charismatiques et raffinées…

LUNDI – Fazil Say – Black Earth

Composition originale de Fazil Say, un poète hors-catégorie…

 

MARDI – Liszt – Rhapsodie Hongroise n.6  
Piano : Martha Argerich

La tornade Martha interprète la Rhapsodie Hongroise n.6 de Liszt avec un élan vital absolument magistral… Celui qui fait d’elle une des plus grandes musiciennes de notre temps !

 

MERCREDI – Brahms – Ballade n.3 en si mineur opus 10

 

Une fin de semaine à 4 mains, puissante et pleine de caractère !

JEUDI – Prokofiev – Roméo et Juliette, opus 64 – Transcription pour  deux pianos par Sergei Babayan
Polonaise

Piano : Martha Argerich et Sergei Babayan

VENDREDI – Prokofiev – Roméo et Juliette, opus 64 – Transcription pour  deux pianos par Sergei Babayan
Dance of The Knights

Piano : Martha Argerich et Sergei Babayan

Publicités