Popcorn revient pour adoucir (ou mouvementer !) vos journées confinées en vous proposant les critiques de films ou de séries à regarder maintenant que vous êtes confortablement (on le souhaite) installé chez vous.
THE VALHALLA MURDERS de Thordur Pallson (2020), série islandaise tout juste débarquée sur Netflix qui nous raconte l’histoire de deux enquêteurs à la poursuite de l’auteur d’une série de meurtres mystérieux, thriller nordique aux teintes sombres et froides que vous allez dévorer d’une traite – si vous l’osez !
MORT A VENISE de Luchino Visconti (1971) grand classique du cinéma italien, adapté d’une nouvelle de Thomas Mann, raconte la rencontre entre un compositeur allemand et un jeune adolescent polonais dont la beauté énigmatique trouble son aîné. Sur fond de gondole et de Belle Epoque, un film pour ceux qui adorent l’Italie et les belles images.
SEX FRIENDS de Ivan Reitman (2011) / SEXE ENTRE AMIS de Will Gluck (2011) : Plus qu’une critique, un duel entre deux comédies romantiques américaines, sortis la même année, sur exactement le même thème soit les avantages et péripéties des relations sexuelles entre amis, petite analyse comparative pour vous aider à trancher sur lequel vous devez regarder.
TICKLED de David Farrier (2016) : Un documentaire Netflix au sujet incongru des compétitions d’endurance de chatouille, enquête sur un milieu qui se révèle plus riche en mystères et complots qu’on ne pourrait s’en douter.
120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo (2017) : Film poignant qui retrace le combat des militants d’ACT UP dans la lutte contre le SIDA, intime et politique, le film s’était distingué au Festival de Cannes où il avait reçu le Grand Prix ainsi qu’à la Cérémonie des Césars de 2018 où il s’était vu récompensé, notamment, par le césar du meilleur film.

Popcorn vous souhaite une belle écoute et peut-être un bon visionnage. Restez chez vous, portez vous bien et à la semaine prochaine pour plus de recommandations sous confinement.

Chroniqueurs : Jade Berre, Paul Jarrige, Jeanne Burin des Roziers, Anna Metcalfe et Pauline Blanc.