Mars 2014. Le Brésil se lance dans la plus grande opération anti-corruption de son histoire. Menée par Sergio Moro, l’opération Lava Jato permet l’arrestation et la condamnation de grandes entreprises et de nombreux responsables politiques. La plus retentissante est la condamnation du président Lula, qui se retrouve en prison en avril 2018, quelques mois avant l’élection présidentielle dont il était le favori. L’opération et les activités du juge Moro suscitent un engouement populaire très important au Brésil.

Mars 2021. L’opération Lava Jato s’achève dans l’indifférence générale au Brésil. La nomination de Sergio Moro comme ministre de la Justice de Jair Bolsonaro a parachevé le discrédit d’une opération litigieuse menée par un juge « partial », selon les mots récents de la Cour suprême brésilienne. Lula, de son côté, est libéré même s’il doit encore être jugé par des tribunaux de district.

Dans ce nouvel épisode de l’émission Chronologies, nous recevons le politologue Gaspard Estrada, directeur exécutif de l’OPALC (Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes) et spécialiste de la diplomatie latino-américaine. Nous nous penchons sur l’histoire de la lutte anti-corruption au Brésil et ses implications sur le continent américain.

Chroniqueurs : Malik & Christophe

Invité : Gaspard Estrada