1936. La guerre civile espagnole commence. En France, les écrits de Charles Maurras et Léon Daudet pour l’Action française orientent l’opinion publique. En Europe, la violence politique est simultanément exacerbée par la guerre en Espagne et la montée des fascismes. Ce paysage devient dès lors un terreau fertile pour une société française qui, dans sa grande majorité, parviendra à s’accommoder au régime de Vichy et à la France occupée.

2022. L’extrême droite nationaliste est de nouveau omniprésente sur la scène politique. Alors que l’élection présidentielle est imminente, ce sont ces groupes d’extrême droite qui semblent dicter les contours d’un débat public phagocyté par les thématiques de l’immigration et de l’identité.

Pour en parler, l’émission Chronologies reçoit Daniel Schneidermann, journaliste pour Arrêt sur Images et auteur de l’ouvrage La Guerre avant la Guerre (1936-1939) – Quand la presse prépare au pire. En se penchant sur la récente percée du polémiste et candidat Éric Zemmour, il s’interroge sur les similitudes entre le climat de violence des années 1930 et sa résurgence aujourd’hui, à l’heure où l’Europe connaît à nouveau la guerre sur son sol. 

Chroniqueurs : Malik Henni, Grégoire de Soultrait, Christophe Grognard

Invité : Daniel Schneidermann